Accueil > Médias > Blog

Stratégie nationale en faveur des métiers d’art

publié le 15 janvier 2024   auteur: corine  408 lectures

Aide à l’installation ou à la modernisation d’ateliers d’artisanat d’art (AIMA)

En 2023 le Gouvernement mettait en place une stratégie nationale dans l’objectif de soutenir et promouvoir les métiers d’art. "L’objectif est de préserver leur excellence, valoriser leur diversité, assurer leur transmission aux générations futures et les accompagner dans leur développement à l’échelle internationale."
L’un des éléments clés de cette stratégie est l’Aide à l’Installation ou à la Modernisation d’Ateliers d’Artisanat d’Art (AIMA).
Cette aide vise à encourager les artisans à créer leur propre atelier ou à moderniser leur atelier existant.

En quoi consiste l’AIMA ?

L’AIMA consiste en une aide d’un montant maximal de 7000€ pour les entreprises retenues. L’aide est accordée dans la limite de 50% du coût total du projet. Les 50% restants doivent être financés par des fonds propres ou autres financements.

.
.
.

Qui est éligible à cette aide ?

L’aide est destinée uniquement aux entreprises, tous statuts confondus. Ces entreprises doivent exercer un savoir-faire d’artisanat d’art au sens de la loi du 5 juillet 1996 (art. 20) et de l’arrêté du 24 décembre 2015. De plus, elles doivent compter moins de 10 salariés et être constituées depuis au moins 3 ans.
Les entreprises éligibles doivent réaliser un chiffre d’affaire annuel moyen inférieur ou égal à
70 000 € sur les trois dernières années d’activité. De plus, au moins un des salariés doit exercer un métier d’art au sens de la loi (liste de l’arrêté du 24 décembre 2015) et justifier d’une formation correspondante.
Une attention particulière sera accordée aux métiers rares, remarquables ou menacés de disparition.

.
.

Quels types de projets sont concernés ?

L’aide peut être utilisée pour différents types de projets. Dans le cas de la reprise d’un atelier ou de l’installation d’un nouvel atelier, le soutien portera sur l’acquisition d’équipement nécessaire à la production, ou sur la réparation d’outils de production.
Dans le cas de la modernisation du local, le soutien portera sur l’amélioration des conditions de travail (mise aux normes des conditions de sécurité au travail par exemple), la modernisation des outils de production ou leur adaptation aux nouvelles conditions de production (machines à commande numérique, etc.) ou encore la commercialisation des biens produits (atelier-showroom, etc.).

.
.

Le calendrier

Le processus se déroule selon un calendrier précis. Du 12 janvier au 1er mars (23h59, heure de Paris), les dossiers de candidatures sont reçus. Les entreprises bénéficiaires de l’aide seront notifiées mi-juillet 2024 et les crédits seront attribués aux entreprises bénéficiaires entre septembre et octobre 2024.
La stratégie nationale en faveur des métiers d’art est une initiative importante pour soutenir l’artisanat français. Avec l’AIMA, les artisans ont l’opportunité de créer ou de moderniser leur atelier, contribuant ainsi à la préservation et à l’évolution de ces métiers uniques et précieux.
.
.
.

>>>

Lire le détail du dispositif et accéder au formulaire de candidature sur le site culture.gouv

>>>

VOUS AIMEZ CET ARTICLE, ALORS PARTAGEZ-LE!: