Laurette Niom



vous êtes séduit(e)! Alors dites-le à la terre entière

Son histoire

Durant mon enfance et mon adolescence, je passe de longues heures à reproduire des personnages de BD au crayon de papier. J’invente aussi des cadeaux faits maison (boite aux lettres, cadres, décorations). Je n’utilise jamais de tutoriels car je tiens à ce que mes créations soient uniques 🙃
Après l’obtention de mon bac et malgré mon attirance pour l’art, je me lance dans sept années d’études supérieures durant lesquelles je griffonne en cours et découvre le Domaine de Tizé (près de Rennes).
Un soir, un ami artiste me dit la phrase suivante, pour laquelle j’ai un véritable coup de foudre : « Les choses banales sont celles dont l’homme n’y voit plus la magie ». Je décide de la représenter à ma façon et c’est ainsi que naît ma première toile à l’acrylique (60x60 cm) 🎨
Deux ans après mon entrée dans la vie active, encouragée par quelques proches, je décide de me consacrer pleinement à la création artistique.
Au fil des mois, mon propre style émerge sous plusieurs séries de tableaux. Je teste également de nouveaux supports : cartes postales, tablette graphique, porte d’armoire et de cuisine. Cela me permet d’assouvir ma soif de découvertes et de challenges, tout en diversifiant les thématiques sur lesquelles je travaille 🚀

Son origine

A travers mon univers, je souhaite susciter des sourires, des rêveries, des questions, de l’espoir, des échanges, un sentiment de libération.
Pour ce faire, je vous propose des personnages accompagnés de symboles. Ceux-ci sont tantôt représentatifs de cris, de blessures que l’on étouffe, tantôt représentatifs d’heureux souvenirs, de personnalités en particulier.
Durant chaque processus de création, j’écris beaucoup, j’effectue des recherches (associations de couleurs, symboles, formes…) 🧐 Je réalise ensuite un brouillon et je choisis mon matériel avant de me lancer sur mon support. Le brouillon me sert de fil conducteur, ce qui me permet de laisser place à une certaine spontanéité et de poursuivre ma réflexion sur la thématique donnée. Souvent, je m’arrête et observe mon travail durant de longues minutes.
Lorsque je peins sur une toile, j’ai pour habitude de la peindre à la fois dans la cuisine, dans le salon, par terre, sur un chevalet et lorsqu’il fait beau, je m’installe sur le balcon ☀️ Je peins toujours en étant très proche de ma toile et en passant mon temps à la tourner dans tous les sens. En fonction de la thématique abordée, je suis traversée par des sentiments assez forts, allant de la joie intense aux larmes.
Je sais que ma création est terminée lorsque j’ai « épuisé » le sujet et que je sens qu’elle ne « m’appartient plus ». Il est alors temps pour moi de la présenter sur les réseaux sociaux, de l’exposer et de lui trouver de nouveaux propriétaires 😊

pratique

 Nantes
  • lui écrire
    Envoyer un message

Vous pourriez aussi être intéressé par:

AN'CARTONNE56

0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 168