Du haut de ma dune, Isabelle , Frédéric Poullain



vous êtes séduit(e)! Alors dites-le à la terre entière

Son histoire

Nous sommes un duo Isabelle et Frédéric .
A notre retour en Bretagne au pays des abers, après quelques années à Tahiti où nous nous sommes formés dans le travail de la nacre , nous avons voulu mettre en avant ce beau coquillage qu’est l’ormeau. Il a fallut beaucoup de patience pour apprivoiser cette nacre délicate. Mais le résultat est là une texture et des couleurs uniques qui se marient avec le bois et l’os puis depuis quelques années, le cuir marin est venu enrichir nos bijoux, les bagues, bracelets, boucles d’oreilles, et colliers.
Nos colliers ont une particularité, ils sont réversibles !

Son origine

Pourquoi travailler le cuir de poisson ?
C’est LA question que nous entendons souvent dans notre boutique de l’Aber Wrac’h .
Et bien voici une partie de la réponse.
Nous habitons dans le nord Finistère terre de marins. Ici, la pêche est une institution, mais la peau de poisson est souvent vouée à la destruction. Des tanneurs ont eu l’idée il y a plusieurs décennies de la transformer en un cuir très solide. Un des premier, fut Jean Claude Galuchat en 1755.
La méthode a beaucoup évolué, plus écologique avec le tannage végétal.
Nos peaux sont issues de la filiale agro-alimentaire française et tannées dans l’hexagone et deviennent le cuir marin.

pratique

 130 ar palud
 29870  landeda
  • lui écrire
    Envoyer un message

actualité

Rendez vous à la boutique au port de l’aber wrac’h, dès que le confinement sera terminé

Vous pourriez aussi être intéressé par:

0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 180