Accueil > Blog

6 conseils pour exposer sur un salon d’envergure nationale

publié le 22 avril 2021   auteur: corine  205 lectures

Cibler un salon professionnel métiers d’art d’envergure nationale et/ou européenne pour y exposer et faire connaître sa marque exige de la préparation ! Pas de place pour l’impro...
Nous avons demandé à deux créatrices de témoigner et de nous faire un retour d’expériences lors d’une visio organisée en compagnie de membres de crealOuest.
Merci à Héloïse Levieux créatrice d’objets textiles fabriqués dans le Morbihan et Agnès Bourayne créatrice de luminaires d’avoir accepté spontanément. Voici une synthèse de leurs conseils. Elles ont notamment eu l’occasion de participer aux salons suivants : Maison & Objets, Résonances, la Foire de Paris...

1/ Bien cibler et postuler pour les salons professionnels

Il est important de se documenter sur les événements en consultant les dossiers de communication sur leur site internet pour prendre connaissance des chiffres clés (fréquentation, chiffre d’affaires, tarif stand, retombées médiatiques, plan de com...).
Obtenir des retours d’expériences d’exposants est évidemment un plus. Vous pouvez solliciter des témoignages sur les groupes Facebook par exemple sur celui de crealOuest Evénementiel métiers d’art !

Découvrez une liste d’événements nationaux à travers cet autre article de blog.

Luminaire Agnès Bourayne

2/ Faire un petit bilan professionnel

Une fois l’événement repéré, il faut vous pencher sur le dossier de candidature et l’étudier.
En effet, il sera nécessaire de répondre aux pré-requis et joindre toutes les pièces demandées pour présenter un dossier complet et pro avec de belles photos de créations valorisantes. Il peut être utile de travailler avec un photographe professionnel.

Comment savoir si vous êtes prêt professionnellement ? Se poser quelques questions essentielles :

  1. Avez-vous travaillé sur votre identité de marque ?
  2. Votre offre rencontre-t-elle déjà un public ?
  3. Vos prix de vente sont-ils bien calculés ?

Si vous répondez négativement à l’une de ces questions, réfléchissez à votre stratégie pour envisager de différer une expérience qui pourrait s’avérer un gouffre économique et une situation mal vécue. La solution ? La formation est une piste pour monter en compétences.

Financièrement c’est un investissement, les tarifs de location d’espaces sont élevés, à cela s’ajoutent des frais d’hébergement/restauration, de déplacements.
En Bretagne, vous pouvez faire appel à des aides financières, les demandes sont gérées par la CRMA
Pour la procédure de demande d’aide, se rapprocher de Jacques Bourniche référent Cellule métiers d’art
Pour les autres régions s’informer des dispositifs auprès des CMA ou de la Région.

Les Ateliers d’Art de France sont une autre possibilité. Le syndicat professionnel des métiers d’art dont la vocation est la valorisation, la représentation, la défense et le développement économique des ateliers d’art, propose des conditions préférentielles pour participer aux salons d’Ateliers d’Art de France (Craft sur Maison&Objet, le Salon International du Patrimoine Culturel, le Salon des Créateurs et des Ateliers d’Art, Hors Série…) et aux salons partenaires (Résonnances, Equip’Hotel, Foire de Paris...)

HL collection "éveil", en Lin

3/ Un mental positif et ouvert

Sur le plan psychologique, être "armé" et avoir envie de vivre cette expérience sont des conditions sine qua non. Disposer d’un état d’esprit ouvert aux autres, avoir confiance en soi, savoir partager le plaisir que l’on a à créer, à parler de son travail sont des éléments essentiels. Les visiteurs de ces événements sont dans cette attente, beaucoup sont des professionnels avec lesquels potentiellement vous pouvez nouer des partenariats. Savoir parler de son travail avec conviction est important.

4/ Bien s’organiser...

... Avant, pendant, après !

  • Faire un budget prévisionnel
  • Préparer son stock et anticiper sur une montée en puissance de son activité pour ne pas être débordé et saturer.
  • Etudier votre prix de revient et bien calculer votre marge pour établir votre prix de vente tout en restant cohérent avec le prix boutique. Il existe des formations.
  • Préparer vos listes de prix
  • Préparer des documents pour la prise de commande efficace
  • Organiser le développement de votre fichier clients (proposer l’inscription à votre newsletter)
  • Réviser vos supports de communication, cartes de visites, flyers, catalogue, mise à jour de votre site internet
  • Attention à la règlementation relative à votre activité
  • Parler anglais est un plus
    Cette liste n’est pas exhaustive.

5/ Le bon statut pour votre entreprise

Le statut de micro-entrepreneur s’il est pertinent pour tester son activité n’est pas simple à gérer dans les relations BtoB (business to business = ensemble des activités commerciales nouées entre deux entreprises) d’une part. D’autre part si vous avez des investissements à prévoir et des frais importants, il est judicieux d’y réfléchir.

Stand Heloïse Levieux Maison & Objet

6/ Préparer sa scénographie

Il est indispensable de travailler son projet pour valoriser au mieux son univers, faciliter la lisibilité du stand et de votre activité par le public.
La mise en scène du stand est capitale dans votre relation avec le public et la transformation des contacts en ventes. Passer par la phase croquis à l’échelle, faire des simulations peut vous aider.
Si vous n’avez pas de compétences dans le domaine, formez-vous ou faites faire un diagnostic par un professionnel.
Même en distanciel c’est possible !

>>>>>>>>>>>>>>>>>

Pour connaître vos droits à la formation, nous vous invitons à lire notre article de blog Comment faire financer sa formation ?.
Les offres de formation sont vastes sur le marché, si vous êtes artisan vous pouvez vous orienter vers votre CMA pour découvrir leur catalogue.

crealOuest collabore avec des organismes de formation agréés et nous aurons plaisir à vous mettre en relation avec :
> Le Centre de Formation au Digital pour vous former à la stratégie digitale et vous aider à mieux vous servir du web pour développer votre chiffre d’affaires.
> Le Cabinet Essentia 35 avec lequel nous développons en partenariat une formation Créer un stand attractif et développer vos ventes en distanciel sur le territoire national et en présentiel à l’avenir dans l’Ouest. Cette formation est animée par Marion Daviaud, créatrice et formatrice en merchandising
> Frank Schabaver, juriste fondateur d’Isid’aaart, cabinet libéral d’information juridique et administrative pour les artistes, artisans et artisans d’art.

Cet article vous a-t-il intéressé ? Dites le nous :) S’il y a des sujets que vous souhaiteriez voir traités, contactez-nous !

VOUS AIMEZ CET ARTICLE, ALORS PARTAGEZ-LE!: